ZIKEA, MUSIQUES TRADITIONNELLES  DE SUÈDE ET D'AILLEURS

Constitué autour de la nyckelharpa, instrument emblématique de la Suède, le trio ZIKEA puise largement dans le répertoire des musiques traditionnelles scandinaves.

Mais ZIKEA ne se cantonne pas qu'aux seules mélodies scandinaves ! Suivant les envies, le trio pousse également son voyage vers d'autres horizons, et poursuit son exploration musicale en Irlande ou en Europe Centrale par exemple...

ZIKEA, c'est donc une musique sans frontière, une musique qui invite au voyage, une musique à partager sans modération.

Le trio ZIKEA, c'est Marion Delattaignant (flûte traversière), Philippe Lallart

(guitare) acoustique), Claude Wenzler (nyckelharpa).

Pour l’édition 2022 des Musicalies, ZIKEA proposera une balade musicale en Europe Centrale, avec des étapes en Roumanie, Bulgarie, Serbie, Grèce, Macédoine...

Autant de contrées aux musiques traditionnelles si caractéristiques par leurs rythmes sereins ou enjoués, et souvent asymétriques.

Dimanche 15h à la Grange
Zikea.JPG
lettreMusicalies_touteptt.jpg
Samedi 18h15 à la Grange

Soyez Fou !

kerouac-lisant.JPG
Dieuzaide-Scali.JPG

Une lecture musicale sur des textes de Jack Kerouac (45 minutes)

 

Une évocation de l’oeuvre de Jack Kerouac, l’inoubliable auteur de Sur la route, par une lecture d’extraits choisis, accompagnée par un saxophoniste qui nous replongera dans l’univers du jazz d’après-guerre.

Cette musique a nourri, influencé et guidé constamment l’écriture de Kerouac.

"Charlie Parker ressemblait à Bouddha

Et son expression sur son visage

Était aussi belle et profonde

Que l’image de Bouddha "

(Jack Kerouac, Mexico City Blues, 1959)

Samedi 15h Centre de Loisirs
Etude en neurosciences

MUSIQUE, DANSE, ACTIVITES PHYSIQUES

ET EFFETS SUR LE CERVEAU

 

Lucien DAUZET / Docteur es sciences /

Université Paris Est Créteil

Directeur du laboratoire CRIFE recherche formation

L'abus de folk nuit fortement à la morosité

« Si la danse nous manque c’est que nous sommes addictes »

cerveau_couleurs_2.jpg

 Dans la danse il y a quelque chose de primitif, une expression corporelle qui révèle, réveille les pulsions plus ou moins lointaines et enfouies sous une carapace de convenances, d’éducation, de modes et de contraintes sociétales et sociales.

 Cette énergie qui fait de l’homme un être complexe, multiple, mérite d’être exploitée, sortir de sa bulle narcissique, se laisser porter, lâcher prise, procure une sensation de renouveau, de bien-être.

  Se relier aux autres par le rythme, le déplacement, ou en restant avec ses différences, mais découvrir des similitudes, ouvre un espace de communication.  Une dynamique de groupe se met en place, Il se crée ainsi du lien social, se laisser porter par des sensations d’émotion, d’imaginaire, contribue à son propre épanouissement.

 Un exercice physique de ce type, a pour effet de réguler les énergies, le contact physique est un moyen de communiquer d’échanger sans verbaliser, le toucher de mains, le regard, la gestuelle, sont les moyens facilitateurs de communication et de création d’un nouvel environnement porteur de sensibilités créatrices. 

 Un collectif se forme, une communauté même si elle est éphémère, se construit le temps d’un atelier de danse, l’écoute, l’attention, le partage, sont les lieux communs de ces relations de proximité favorisant l’apprentissage de gestuelles nouvelles.

Stimuler des connections   synaptiques dans une zone en jachère, contribue à créer une nouvelle zone d’apprentissage.

 L’émotion, la surprise, créée par une situation nouvelle est favorable au lâcher prise, relâchement, abandon favorisant aussi l’approche de nouvelles connaissances.

 Cette recherche permet de poser les fondamentaux des problématiques d’apprentissage et de formaliser les objectifs de la pédagogie la mieux appropriée à la situation de formation considérée. Faire le lien entre les stratégies cognitives des apprenants et les contenus des activités d’apprentissage, permet d’optimiser les formations.

METHODOLOGIE :

Travail sur le stress en situation de formation, lien en neurosciences avec la cognition.

Cette recherche porte sur des observations en situation d’apprentissage à l’occasion de cours stages séminaires festivals etc.

Par observations du comportement, entretiens individualisés, questionnaires, analyses pédagogiques. Plusieurs groupes de 8 à 25 personnes, sur une durée de plusieurs années, à raison d’une séance par semaine.

Résumé complet en cliquant ici
Samedi 17h15 à l'église
Ballade_a_LaFontaine.jpeg
Samedi 15h à l'église
Szia.JPG